Maigrir et stopper les addictions avec les neurosciences

Les récents progrès scientifiques dans le domaine des neurosciences nous permettent aujourd’hui de comprendre le fonctionnement de notre métabolisme pour l’aider au mieux à retrouver son poids d’équilibre. 

Avoir conscience de ses actes          

 Nous savons que nos agissements les plus compulsifs, qu'il s'agisse d'addiction au sucre, de compulsion, d'hyperphagie ou de boulimie, produisent du surpoids et prennent naissances dans notre tête par le biais nos pensées, pour ensuite se transformer en comportements… En d'autres termes, tout se passe dans notre cerveau dans le champ de notre conscience.
De nombreux neuroscientifiques ont réalisés des études selon lesquelles nous ne serions conscients de nos actes que dans 5 % des cas !
Il s'agit de nos activités cognitives, c'est-à-dire que nos comportements, nos émotions, nos décisions, nos actions sont inconscients dans 95 % des cas. C'est ce que l'on nomme "inconscient et subconscient", qui prennent en charge la plus grande partie de notre fonctionnement cérébral, de nos pensées puis de nos comportements, qui se perpétuent tout au long de notre vie.
Cela se passe sous nos yeux et nous ne nous rendons compte de rien, ou de presque rien. Ce mécanisme fonctionne grâce à nos mémoires internes qui nous sont transmises dans notre génome puis que nous complétons tout au long de notre éducation par l'intermédiaire de nos parents, de notre famille, de notre environnement, de nos expériences de vie.
La façon dont nous apprenons et stockons ces informations fait que nous n'avons pas le moindre accès, pas le moindre contrôle sur ces mémoires ; elles se situent dans une partie inconsciente du cerveau, ce qui nous pose bien sûr de réels problèmes en cas de comportements non souhaités comme les addictions, ou les phobies et les peurs par exemple.

Concernant les addictions à la nourriture, les troubles du comportement alimentaire (TCA), leurs utilités s'expliquent au sein même de l'équilibre de l'individu qui par la mise en place de ces solutions, peut éviter, compenser ou anesthésier les souffrances émotionnelles qu'il ne veut pas voir et qui lui seraient, parfois, tout simplement insoutenables.
La conséquence des addictions à la nourriture, est qu’elle s’accompagne le plus souvent de surpoids, mais cela n’est bien qu’une conséquence des addictions dont la fonction première est d’aider les personnes à surmonter ou éviter les stress et les peurs, qu’ils soient conscients ou inconscients.

Une solution pour stopper ces addictions ?

 Plus que toute autre technique, le coaching neuro comportementaliste en nutrition® peut vous aider à solutionner vos peurs et vos mauvais comportements.
           Les techniques d’accompagnements, en partie en consultation et en partie par la réalisation de tâches (en coaching ce sont des exercices à faire entre les séances) vous permettrons de travailler de façon durable sur la racine des problèmes liés à la nutrition, ce qui se passe dans la tête.
Grâce à la plasticité cérébrale nous savons que le cerveau peut “s'éduquer” jusqu'à la fin de notre vie !
          La répétition dans l’expérience de nouveaux comportements va créer de nouvelles connexions neuronales qui produiront de nouveaux comportements durables, plus adaptés à vos souhaits et surtout débarrassés de toutes les addictions et des kilos superflus. 

centre pour maigrir pau